User Tools

Site Tools


textes_divers_trinite_riess_9

Accueil :

Frère et sœurs, en ces temps difficiles nous avons besoin de nous soutenir par la prière, que ce culte soit également la possibilité pour que la communauté se réunisse autour de la parole de notre Seigneur. Entrons dans ce temps béni

Ainsi parle le prophète Esaïe: Vous, les assoiffés, accourez vers l’eau; Même pauvres et humiliés, venez! Ecoutez, écoutez mes paroles qui nourrissent. Ecoutez-moi, venez à moi, et vivez ! La grâce et la paix vous sont données de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ notre sauveur.

Père, tu es là, au milieu de nous. Ce temps de culte, tu nous l’offres pour accueillir une Parole qui féconde notre existence. Ce temps de culte, tu nous le donnes pour partager avec des frères et des sœurs notre adoration et notre prière

Louange :

Louange à toi, Dieu éternel. De la glaise originelle, tu nous dégages, Dieu de vie. Des chaînes de la peur, tu nous délivres, Dieu de liberté. Hors du tumulte de nos désirs, tu nous berces, Dieu de paix. Au naufrage de nos illusions, tu es notre rocher, Dieu de salut. Au labyrinthe de nos incompréhensions, tu nous guides, Dieu de communion. Dans le désert de l’indifférence, tu nous parles, Dieu d’amour. Louange à toi, Dieu éternel.

Confession du péché :

Assurés de l’amour de Dieu en Jésus-Christ, reconnaissons notre péché.

Père, nous nous sommes égarés en voulant marcher sur des chemins que tu n’avais pas tracés pour nous: Comme les hommes de Babel, nous avons voulu “faire notre nom”, alors même que nous pouvions le recevoir de toi; nous nous sommes épuisés dans cette tâche et nous y avons piétiné notre prochain. Comme le jeune homme riche, nous avons voulu nous sauver nous-mêmes devant toi et devant les hommes, alors même que tu voulais nous sauver toi-même, gratuitement, par le Christ; nous nous sommes culpabilisés et désespérés nous-mêmes dans cet effort et nous y avons perdu notre joie.

Comme le fils prodigue, nous avons cru que notre liberté n’était possible que loin de la maison paternelle; nous nous sommes retrouvés esclaves de tous les faux dieux que nous avons construits à notre image. Père, renouvelle en nos cœurs les paroles d’alliance que tu as prononcées sur nous le jour de notre baptême; rends-nous la joie de notre salut afin que, réconciliés avec toi et avec nous-mêmes, nous puissions devenir à nouveau disponibles pour te louer et pour te servir, dans la liberté et dans l’amour. Amen

Pardon :

Le salut ne vient pas de notre propre mérite, il est un don de Dieu. Il ne vient pas de nos œuvres humaines car personne ne saurait se glorifier de ses actes. C’est par la grâce que nous sommes sauvés, par le moyen de la foi. Que Dieu nous mette au cœur l’assurance de son pardon et qu’Il nous donne de marcher vers son Royaume.

Prière:

Nous avons soif, Seigneur… Soif de ta présence, de ton amour, de ton Esprit, de ta Parole. Nous avons soif, Seigneur… Nous venons à toi les mains vides, nous venons les mains tendues. Nous venons dans la confiance : tu nous offres l’eau vive, tu nous donnes ta Parole. Béni sois-tu, aujourd’hui et toujours.

Lecture : Matthieu 20, 1 à 16

Les ouvriers dans la vigne

1« Voici, en effet, à quoi ressemble le royaume des cieux : Un maître de maison sortit tôt le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne. 2Il se mit d’accord avec eux sur le salaire à leur payer, une pièce d’argent par jour, et les envoya dans sa vigne. 3Il sortit de nouveau à neuf heures du matin et en vit d’autres qui se tenaient sur la place sans rien faire. 4Il leur dit : “Allez, vous aussi, travailler dans ma vigne et je vous donnerai un juste salaire.” 5Et ils y allèrent. Le maître de maison sortit encore à midi, puis à trois heures de l’après-midi et fit de même. 6Enfin, vers cinq heures du soir, il sortit et trouva d’autres hommes qui se tenaient là. Il leur demanda : “Pourquoi restez-vous ici tout le jour sans rien faire ?” – 7“Parce que personne ne nous a engagés”, répondirent-ils. Il leur dit : “Eh bien, allez, vous aussi, travailler dans ma vigne.” 8Quand vint le soir, le maître de la vigne dit à son contremaître : “Appelle les ouvriers et paie à chacun son salaire. Tu commenceras par les derniers engagés et tu termineras par les premiers engagés.” 9Ceux qui s’étaient mis au travail à cinq heures du soir vinrent et reçurent chacun une pièce d’argent. 10Quand ce fut le tour des premiers embauchés, ils pensèrent qu’ils recevraient plus ; mais on leur remit aussi à chacun une pièce d’argent. 11En la recevant, ils critiquaient le maître 12et disaient : “Ces ouvriers engagés en dernier n’ont travaillé qu’une heure et tu les as payés comme nous qui avons supporté la fatigue d’une journée entière de travail sous un soleil brûlant !” 13Mais le maître répondit à l’un d’eux : “Mon ami, je ne te cause aucun tort. N’as-tu pas convenu avec moi de travailler pour une pièce d’argent par jour ? 14Prends donc ton salaire et va-t’en. Je veux donner à ce dernier embauché autant qu’à toi. 15N’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon argent ? Ou bien es-tu jaloux parce que je suis bon ?” 16Ainsi, ajouta Jésus, ceux qui sont les derniers seront les premiers et ceux qui sont les premiers seront les derniers. »

Confession de foi :

Eclairés et rassemblés par la Parole de Dieu, nous affirmons notre foi:Le Seigneur est mon berger. Rien ne manque. En lui j’ai mon repos et ma justice puisqu’il m’aime, Même au fort de l’obscurité, je ne crains rien. Le Seigneur se tient près de moi et me console. Amen.

Prière d’intercession :

Seigneur, notre Dieu, notre Père, tu règnes, tu viens dans le monde et tu nous fais porteurs de ta Bonne Nouvelle.

Pourtant, nous voulons aussi crier vers toi avec les femmes et les hommes qui sont aujourd’hui dans la détresse :

Pour tous ceux qu vivent ce nouveau confinement dans le dénuement, nous te prions Seigneur que ton règne vienne.

Pour les prisonniers et les torturés, les exilés et les réfugiés de tous les pays, nous te prions :Seigneur, que ton règne vienne !

Pour les peuples victimes de la guerre, souffrant de faim et de misère, nous te prions :Seigneur, que ton règne vienne !

Pour les étrangers qui viennent dans notre pays sans y trouver de place.

Pour les travailleurs de notre pays qui sont sans emploi, nous te prions :Seigneur, que ton règne vienne !

Pour les jeunes angoissés devant leur avenir, et les parents inquiets pour l’avenir de leurs enfants, nous te prions :Seigneur, que ton règne vienne !

Notre Père…

Envoi/bénédiction :

Père, celles et ceux qui se tournent vers toi trouvent la paix, celles et ceux qui demeurent en toi vivent pour l’éternité. Accorde-nous ton aide dans toutes nos tâches, sois notre guide dans nos désarrois, notre protection dans tous les dangers, notre consolation dans toutes nos peines, par Jésus-Christ, notre Seigneur

Auteur Gérard Riess

textes_divers_trinite_riess_9.txt · Last modified: 2021/01/24 23:18 by manager